L'ÉROSION DES BERGES : NOUVELLE RÉGLEMENTATION

15 février 2018

L'érosion des berges : Nouvelle réglementation 

MONT-JOLI, LE 14 février 2018 - La MRC de La Mitis se conforme à la demande du gouvernement du Québec pour la modification de la réglementation des zones d'érosion côtière. 

Les nouvelles réglementations amènent des modulations sur la cartographie et sur le cadre normatif. Ces modulations assouplissent ou restreignent les normes qui étaient en vigueur. «Par exemple, la cartographie de la zone du littoral voit ses marges adaptées en fonction du taux réel de recul de la côte mesuré et non plus seulement sur une marge de 30 mètres appliquée sur l'ensemble du territoire», explique monsieur Paul Gingras, aménagiste. 

Les impacts les plus importants pour le milieu touchent les constructions, les reconstructions et les agrandissements qui sont régis par le cadre normatif, tels que les résidences et les ouvrages de stabilisation. «En ce qui concerne les ouvrages de stabilisation individuels, comme les murs de protection, rares sont ceux qui seront admissibles. En fait, ce sont plutôt ceux de type collectif qui seront privilégiés, selon une perspective globale et une vision à long terme, précise monsieur Gingras. De plus, une municipalité concernée devra veiller à l'étude technique de l'ouvrage, à sa réalisation et à son entretien; ce qui représente une implication importante pour les municipalités côtières». 

«Tous les membres du Conseil des maires sont sensibles à ce qui vit les municipalités et la population touchées par cette situation, souligne le préfet, monsieur Bruno Paradis. Bien entendu, la MRC les accompagnera dans leurs démarches grâce à notre personnel pour du soutien technique et de l'accompagnement dans la recherche de financement ainsi que par des appuis politiques. D'ailleurs, une résolution de demande de soutien financier du gouvernement pour des travaux visant à régler certains problèmes d'érosion et de submersion de notre littoral a été prise». 

Afin d'élaborer et de mettre en œuvre le plan de gestion côtier ainsi que de traiter de sujets communs concernant les rives et le littoral du fleuve Saint-Laurent, un comité consultatif côtier a été mis en place. Composé d'élus, de spécialistes, de membres du personnel de la MRC et coordonné par l'aménagiste, ce comité permettra d'identifier les types d'interventions à privilégier et les zones côtières prioritaires. 

À propos de la MRC de La Mitis

Ce gouvernement municipal est de juridiction provinciale et est dirigé par les 16 maires élus mitissiens. Il assure la planification et facilite le développement cohérent de son territoire selon les principes du développement durable, et ce, par des actions de mise en commun de services, de concertation et de service-conseil destinés aux municipalités, aux organisations et aux individus.